Tanger

> 2011

 

Après le travail sur les camps (Les Absents)

il m'a fallu absolument aller vers la lumière.

Je voulais être éblouie.

Je suis arrivée le 18 octobre 2011 à Tanger.
Après un après-midi difficile parcourant seule la vieille ville, le vieux port de pêche et la Kasbah,  j'ai retrouvé, rassurée,  un ami architecte , en poste au Maroc depuis quelques années. C'est lui qui m'a obtenu les autorisations nécessaires pour photographier le nouveau port en construction.

Ces ports industriels m'ont toujours fascinée par leur démesure, leur promesse de voyage sans artifice.
Dans la nuit du 19 octobre, on me prévenait de la mort de Sarah, ma grand-mère. C'est l'appel à la prière clamée par un muezzin qui ce matin là, m'a réveillée. 

Dès lors, ce travail n'est resté qu'une ébauche.

1/5

© Alexandra Bellamy

Photographies

Mentions légales